Le format de votre vidéo : des évolutions et 3 options !

Table des matières

Partager cet article

L’époque où le format 16/9ème régnait en maître absolu est terminée.  Certains seront déroutés par ce changement  progressif des pratiques et mentalités, mais il s’inscrit pourtant pleinement dans l’époque. Faisons un point sur les trois formats vidéo possibles : le 1:1 ou format carré, le format vertical ou 9/16ème et enfin le traditionnel format horizontal ou 16/9ème

Le 1:1 ou format carré

Si l’utilisateur lambda ou le client potentiel consulte une vidéo uniquement sur smartphone, et s’il ne tourne pas l’écran à l’horizontale, le format classique (horizontal) occupe une part congrue de l’écran. Avec le format carré, c’est 78% de l’écran en plus qui est optimisé. Neuf utilisateurs sur dix, lorsqu’ils regardent leur écran de téléphone ne font plus la manipulation de tourner leur écran à l’horizontale pour regarder une vidéo.

Mais attention il ne suffit pas toujours pour mettre en ligne un format carré, de simplement le recadrer en post-production.  Pour ce format qui devient courant sur les plateformes Instagram, Facebook et Twitter il convient de l’appréhender avant tournage pour un effet waouh garanti.

La vidéo verticale ou 9/16eme

Ce format crée plus la polémique.  On la regarde comme pour le format carré, sans incliner l’appareil. S’il ne convainc pas les puristes du filmage classique, il convient de définir ce pour quoi le 9/16ème est utilisé. Il crée une proximité avec l’utilisateur. Il permet de créer la sensation d’un moment filmé sur le vif, d’un moment de réalité, et, s’il limite le champ d’une prise de vue, il induit en revanche un côté authentique, l’inverse de la sophistication d’un tournage à gros budget…même si cette apparente absence de préparation n’est qu’illusion.

Il est très adapté aux formats courts, de type web-série qui mettent en valeur-par exemple- la marque employeur, aux stories Instagram, Facebook ou TikTok. Il est aussi très utilisé pour de la diffusion de direct- live streaming.

La vidéo 16/9 ou horizontale

Elle reste très utilisée pour du contenu commercial. C’est le format le plus pérenne et le plus connu. Il est employé sur tous les supports médias et nécessite simplement, si la vidéo est regardée sur téléphone, de l’incliner pour que l’image occupe tout l’écran.

Face à l’essor des formats 1:1 et 9/16ème, il perd de la place petit à petit sur les réseaux sociaux mais reste incontournable sur les autres plateformes de diffusion.   Pour profiter pleinement d’une production sophistiquée où la lumière et/ou les paysages ont toute leur importance, le 16/9ème reste incontournable. Sur YouTube, c’est le format natif et recommandé, sur Facebook dans les vidéos commerciales, cela reste un choix pertinent. Pout tout type de vidéo publicitaire, destinée à des supports polyvalents, le 16/9èmeest toujours la norme. Ne le mettez donc pas de côté il est loin d’être désuet ! Bien au contraire.

Le mot de la fin ?

Ce qui était impensable en termes de réalisation est en passe de devenir une norme.

S’il reste de la place pour le 16/9ème, les deux autres formats, carré et vertical ont pris une part conséquente dans la part des vidéos de communication. Cette mutation est la résultante de la banalisation du visionnage sur smartphone. Le mieux est de l’imaginer dès la rédaction du script. A l’Atelier Transmedia, ces nouvelles pratiques, si elles changent nos habitudes en termes de cadrage et de production, ne brident en rien notre créativité. Faisons nôtre, modestement mais surement, de cette formule de Baudelaire :« Parce que la forme est contraignante, l’idée jaillit plus intense ! »